Archives pour la catégorie SCIENCES :


12

Le projet Genographic

adn.jpg La National Geographic Society et IBM se lancent dans une étude sans équivalent, d’une durée de cinq ans, qui rassemblera la plus vaste collection d’échantillons d’ADN existant au monde afin de retracer la manière dont l’humanité a peuplé la planète. Le Projet Genographic utilisera les analyses informatiques de l’ADN les plus perfectionnées, grâce à la contribution de centaines de milliers de personnes – parmi lesquelles des populations indigènes et le grand public -, pour mettre en lumière l’histoire migratrice de l’homme et pour mieux comprendre les liens et les différences qui composent l’espèce humaine.

A) Recherche sur le terrain
- Le cœur du projet est constitué par la collecte d’échantillons sanguins provenant de populations indigènes dont l’ADN contient des gènes marqueurs clés qui n’ont guère changé depuis des centaines de générations et qui en font des indicateurs fiables des modèles migratoires ancestraux. Le professeur Wells et un groupe de dix scientifiques, appartenant à des institutions internationales de premier plan, auront la responsabilité de la recherche sur le terrain et des travaux de laboratoire. Un centre de recherches complémentaire sera consacré à l’analyse de l’ADN provenant de restes anciens. La Waitt Family Foundation financera cette partie du Projet Genographic. Un conseil consultatif international supervisera le choix des populations indigènes retenues pour les tests et veillera au respect des protocoles de prélèvement d’échantillons et de recherche.

B) Participation du grand public et campagne de sensibilisation
- Le public en général aura la possibilité de prendre part au projet en se procurant aux Etats-Unis sur le site www.nationalgeographic.com/genographic, rubrique  » How to participate  » le Kit de Participation du Grand Public au Projet Genographic et en soumettant un échantillon personnel, obtenu par un prélèvement dans la joue, ce qui lui permettra de suivre les développements de l’ensemble du Projet en même temps que de connaître sa propre histoire migratrice. Les résultats individuels seront stockés de façon anonyme afin de protéger la vie privée des participants. La National Geographic Society tiendra le grand public et la communauté scientifique régulièrement informés des découvertes effectuées, notamment par le biais de son site web et des nombreuses plate-formes médiatiques dont elle dispose à travers le monde.

C) Recettes du Projet Genographic
- Le produit de la vente des Kits de Participation du Grand Public au Projet Genographic contribuera à financer de futures recherches sur le terrain et à mettre sur pied un programme de subventions reposant sur l’intérêt porté depuis 117 ans aux cultures du monde par la National Geographic Society. Ce programme de subventions servira à aider des projets d’éducation et de préservation culturelle parmi les groupes indigènes participants. Les dix centres de recherches, répartis à travers le monde, représenteront leurs régions respectives. Ils sont situés en Australie (Australie/Pacifique), au Brésil (Amérique du Sud), en Chine (Asie orientale/sud-orientale), en France (Europe occidentale/centrale), en Inde, au Liban (Moyen Orient/Afrique du Nord), en Russie (Eurasie du Nord), en Afrique du Sud (Afrique sub-saharienne), au Royaume-Uni (Europe occidentale/centrale) et aux États-Unis (Amérique du Nord).


12

septembre 2019
L Ma Me J V S D
« mar    
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
30  

Categories

Derniers commentaires

  • Album : Alaska
    <b>img0314.jpg</b> <br />

Visiteurs

Il y a 2 visiteurs en ligne

Auteur : Beatrice

Auteur : Beatrice

MERCI DE VOTRE VISITE

Vous devez être connecté à votre compte pour me contacter


shimacreations |
Mes Passions |
الهـ... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | galerie de peinture marc
| scratch.
| perles de la pensée