• Accueil
  • > Archives pour novembre 2010

Archives pour novembre 2010

Douce journée à vous

5586912d28e625x1000.jpg

Poseidon

5591020b81d625x1000.jpg

Poséidon (Neptune pour les Latins) était le fils de Cronos et de Rhéa. Il jouissait, au sein de l’Olympe, d’une dignité et d’un pouvoir comparables à ceux de Zeus. Son père, Cronos, l’avait avalé en même temps que son frère Hadès et que ses soeurs Hestia, Déméter et Héra. Après sa libération, Poséidon partagea le pouvoir avec ses frères par tirage au sort. Il gagna personnellement la Tessère qui faisait de lui le seigneur de la mer, tandis que Zeus reçut le ciel et Hadès, le royaume souterrain des morts. La terre resta un domaine commun aux trois frères. Poséidon non seulement commandait aux flots, mais provoquait aussi des tempêtes et des raz-de-marée. Il avait le pouvoir de secouer la terre à l’aide du trident que lui avaient offert les Cyclopes. Son palais sous-marin se trouvait au large d’Egée, en Eubée. Ses écuries étaient occupées par des chevaux aux sabots de bronze et aux crinières d’or. Lorsque Poséidon les attachait au char d’or, son apparition faisait cesser les tempêtes, tandis que des monstres marins émergeaient des ondes pour l’escorter.

L’homme invisible

4637294e266625x10001.jpg

La légende de l’arc en ciel

Légende de Tahiti

559035932dd625x1000.jpg

Le grand sorcier, qui connaît le secret des étoiles, l’avait prédit bien longtemps, à l’avance. Si longtemps, que les hommes, insouciants, avaient oublié. Pourtant elle vint, cette sécheresse impitoyable qui brûla les rivières. Nulle part, il n’y eut plus d’eau douce. Ni pour les animaux, ni pour les hommes. Même les cascades cachées, les sources profondes avaient disparu et la soif terrible se faisait cruellement senti. Un jour, le Woobat, qui est une sorte de cochon sauvage, était en train de creuser un trou dans la terre sèche, avec l’espoir de trouver un peu de fraîcheur. Il déplaça une très grosse pierre, et du trou de cette pierre jaillit une source d’eau limpide, qui se répandit sur la terre craquelée.    Aussitôt, tous les animaux, alertés par ces mille petits signes qui sont leur langage, accoururent pour se désaltérer et burent avec respect de cette eau miraculeuse qui était leur vie. Tous furent sages et prudents : l’eau était rare et il fallait la ménager. Ils s’arrêtèrent vite de boire. Tous, sauf un. Le grand serpent. Il but, il but, il but le ruisseau tout entier. Les autres animaux essayèrent de l’en empêcher. Mais rien n’y fit, et leur colère augmenta avec leur impuissance. Et les animaux tuèrent le grand serpent qui avait bu toute leur eau. Et l’esprit du serpent s’envola vers le ciel.  Quelques jours plus tard, les bêtes assoiffées virent s’agiter dans la poussière de tous petits serpents qui venaient de naître. Le Kiwi aurait bien voulu les manger, mais le Kangourou s’interposa : - Attends! Ils sont trop jolis, ces petits serpents, avec leurs couleurs vives. Nous allons les mettre à l’ombre d’une pierre. Peut-être pourront-ils y vivre. 

Quand le grand serpent, dans le ciel, vit les soins dont ses petits étaient entourés, il s’attendrit et, se parant de merveilleuses couleurs, il renvoya aux animaux toute l’eau qu’il leur avait bue. Et la pluie remplit les bouches, les poitrines, les rivières 

Belle semaine à tous

x596.jpg

Recherche inspiration…

156564.jpg

Etre Artiste

georgesand.jpg

“Être artiste ! oui, je l’avais voulu, non seulement pour sortir de la geôle matérielle où la propriété, grande ou petite, nous enferme dans un cercle d’odieuses petites préoccupations ; pour m’isoler du contrôle de l’opinion en ce qu’elle a d’étroit, de bête, d’égoïste, de lâche, de provincial ; pour vivre en dehors des préjugés du monde, en ce qu’ils ont de faux, de suranné, d’orgueilleux, de cruel, d’impie et de stupide ; mais encore, et avant tout, pour me réconcilier avec moi-même… “

Georges Sand

Cédric Pollet, photographe d’arbres et d’écorces…

De ses nombreuses expéditions botaniques à travers le monde, Cédric Pollet nous ramène des clichés d’écorces uniques, où graphismes et couleurs se mélangent sans limite. Certaines écorces semblent parfois irréelles et pourtant, ces coloris sont bien signés Dame Nature. cedricpollet.jpg

Toute la difficulté du travail de l’artiste réside donc dans l’observation précise et régulière du spécimen le plus photogénique afin de déceler parfois ces changements de couleurs si extraordinaires mais tellement éphémères.

Au-delà de cette approche à la fois scientifique et artistique, ses photos nous ouvre les yeux sur un monde à la fois inattendu et à la portée de tous.

pollet102.pngecorcespollet2.jpgleucalyptusarcenciel341345.jpg7.jpglivrephoto105802.jpg1723695473.jpgimgflore500747be7a.jpg

Bon dimanche

reverie.jpg

Dernier jour de Défi d’Eric

ff245e2be480536e6ee44db19ae468381.jpg


12345...11

novembre 2010
L Ma Me J V S D
« oct   déc »
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930  

Categories

Derniers commentaires

  • Album : Alaska
    <b>img0314.jpg</b> <br />

Visiteurs

Il y a 1 visiteur en ligne

Auteur : Beatrice

Auteur : Beatrice

MERCI DE VOTRE VISITE

Vous devez être connecté à votre compte pour me contacter


shimacreations |
Mes Passions |
الهـ... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | galerie de peinture marc
| scratch.
| perles de la pensée