• Accueil
  • > Archives pour octobre 2010

Archives pour octobre 2010


123456...11

Portrait

horseb.jpg

L’homme d’octobre

october.jpg

Le retour de la Girafe Zarafa à Marseille

girafe21.jpg

Les 3 000 livres de poche qui constituaient la peau de la girafe Zarafa II de 6 mètres de haut, ont été incendiés en mai 2010  par les hordes bar­bares cen­sées fêter le sacre de l’OM dans le rituel foo­teux . La pauvre girafe n’aura tenu que quatre mois sur le haut de la Canebière. 

zarafa.png

Autour de la structure métallique dont une partie a fondu sous l’effet de la chaleur, des dizaines d’anonymes ont adressé des messages de soutien aux artistes-plasticiens qui ont conçu la girafe, afin de les encourager à la reconstruire « encore plus grande et encore plus belle »

Car de la monumentale sculpture de livres imaginée par l’association Art Book Collectif, il ne reste quasiment rien.

Zarafa II ( borne de livre échange) permettait de laisser un bouquin déjà lu dans le creux de son flanc et d’en retirer un en échange qui faisait notre bonheur en l’emportant  à la maison, et ainsi de suite. Bref, un espace non marchand d’échange et de culture pour tous. 

Les « pères » de la girafe ont décidé de réaliser au plus vite une nouvelle Zarafa, avec l’aide du Maire de secteur.  Un grand appel aux dons et à la générosité des Marseillais a été également lancé afin de réunir environ 3 000 à 4 000 livres de poche usagés ou inutilisés.

Début octobre, Zarafa, III, un peu plus résistante aux assauts des fumigènes a vu le jour.  Un peu différente avec quelques taches en livres rappelant Zarafa II, elle pèse 1,2 tonnes.

9324.jpg

Désormais un girafon nommé Marcel, l’accompagne faisant office de borne.  a2.jpg

8822.jpga1.jpg

Bonne journée

100930065827629046.jpg

OUPS

50232512ac2625x1000.jpg

Joli

zzsdcsb.jpg

La papesse Jeanne…

Selon la légende, la papesse Jeanne se serait fait passer pour un homme afin de pouvoir monter sur le trône de Saint Pierre. Toutefois, cette dernière fut rapidement démasquée, accouchant en public.

Mais que s’est il vraiment passé en réalité ?


Selon certaines sources, une jeune femme originaire de Mayence, Jeanne, serait partie en Angleterre vers 850 afin d’y poursuivre ses études (elle aurait vraisemblablement décidé d’accompagner son amant.). Prenant dès cette époque l’habitude de s’habiller en homme, elle partit ensuite étudier la philosophie à Athènes.

Suite à la mort de son amant, Jeanne se rendit à Rome. Quelques années après, elle fut nommée cardinal, et reçut l’autorisation de siéger à la Curie romaine. Finalement, elle fut élue pape en 855 ou 859, appréciée par le peuple autant que par les cardinaux.

Toutefois, lors d’une procession dans les rues de Rome (ou lors d’une messe selon d’autres auteurs.), à l’occasion de la Fête-Dieu, Jeanne perdit les eaux et accoucha en chemin, devant les yeux des Romains ébahis. Ces derniers auraient alors décidé de la lapider, elle et son enfant (selon certaines sources, ils se contentèrent de les chasser hors de Rome ; mais dans certains récits, Jeanne mourut en couches.).

La légende de la papesse Jeanne fut accréditée jusqu’au XVI° siècle par l’Eglise elle même. Toutefois, non seulement aucune chronique contemporaine n’accrédite ce récit, en outre, ce dernier est truffé d’anachronisme et d’incohérences. En effet, la plus ancienne université d’Angleterre, Oxford, ne fut inaugurée qu’au XIII° siècle ; le titre de pape n’apparut qu’à la fin du IX° siècle, sous le règne de Jean VIII (ses prédécesseurs n’étaient qu’évêques de Rome.) ; et la Fête-Dieu fut créée par le pape Urbain II au XIII° siècle, soit plus de 400 ans après les faits.

A noter en outre qu’il ne s’écoula qu’un court laps de temps entre la mort de Léon IV et l’élection de Benoît III (bien que la présence de l’antipape Anastase provoqua quelques complications.

Le premier texte concernant Jeanne la papesse date du XIII° siècle (A noter que la plupart des éléments du récit, tels que l’université anglaise et la Fête-Dieu, datent de cette époque.). Cet ouvrage reçut un écho favorable dans toute l’Europe, preuve qu’il existait déjà une tradition orale très répandue..

c’est à partir du XVI° siècle que le mythe de Jeanne la papesse commença à être mis à mal. Plusieurs ouvrages furent publiés à ce sujet, démentant la légende, reléguant l’histoire de Jeanne à l’état de pures fariboles.

En réalité, ce fut lors du règne de Jean VIII, pape entre 872 à 882, que le mythe fit son apparition. Le souverain pontife, particulièrement faible, fut rapidement critiqué par les Romains. Ces derniers le surnommèrent alors Jeanne la papesse pour se moquer de son peu d’autorité.

Toutefois, malgré ces nombreux erratum, la légende resta toujours vivace, y compris jusqu’à nos jours.

Jeanne la Papesse, devenue aujourd’hui carte de tarot

lapapesse.jpg

Bon mercredi !

dz.jpg

Pour une poignée de mains…

diversodborka15.jpg

Passe temps

Entrainement aux ressemblances  (enfants des collègues de bureau) :

Angèle…

cimg1083.jpg

1.jpg

Son frère, Marius (et oui de vrais prénoms marseillais pour ces petits anges blonds…)

cimg1082.jpgdsc03843.jpg

et Bébé « Thibault »

cimg1069.jpg

3472916217054276161385861672315657503527395n1.jpg


123456...11

octobre 2010
L Ma Me J V S D
« sept   nov »
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031

Categories

Derniers commentaires

  • Album : Alaska
    <b>img0314.jpg</b> <br />

Visiteurs

Il y a 1 visiteur en ligne

Auteur : Beatrice

Auteur : Beatrice

MERCI DE VOTRE VISITE

Vous devez être connecté à votre compte pour me contacter


shimacreations |
Mes Passions |
الهـ... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | galerie de peinture marc
| scratch.
| perles de la pensée