Le chevalier d’Eon

leche1.jpg

Il est né en 1728 sous le nom de Charles-Geneviève-Louis-Auguste-André-Thimothée d’Éon de Beaumont, soit trois prénoms masculins et trois prénoms féminins. Cette ambiguïté allait poursuivre toute sa vie Charles de Beaumont, dit le Chevalier d’Eon, durant toute sa carrière d’espion sous la solde de Louis XV et jusqu’à sa mort.

Avocat dès ses 21 ans, Charles de Beaumont est vite remarqué par le roi qui le nomme Censeur royal, puis lui demande d’affilier « Le Secret du Roi », un service secret de renseignements. Sa première mission : approcher l’indisponible tsarine Elisabeth pour demander une alliance russe avec la France. Pour l’approcher, le Chevalier d’Eon devient Lya de Beaumont, et grâce à son intelligence il parvient à devenir sa lectrice. Il finit par influencer la tsarine en la faveur de Louis XV et mène à bien sa première mission. Sa carrière militaire ne cesse de prendre de l’ampleur jusqu’à ce qu’il devienne capitaine des dragons.

Pourtant, cette première mission réalisée très jeune finit par jeter l’opprobre sur le chevalier. En 1770, la rumeur se propage en Europe que le Chevalier d’Eon est vraiment une femme. La douceur de ses traits, la parfaite symétrie de ses prénoms (3 masculins, 3 féminins) ainsi que l’ambiguïté dont se joue le Chevalier à l’annonce de cette rumeur (il ne démentira jamais) ne font qu’amplifier les ragots. Les Anglais en viennent même à parier sur son sexe. Après la mort de Louis XV, Louis XVI, qui ne l’aimait pas beaucoup, fait récupérer certains documents secrets… et le condamne à porter à vie le vêtement féminin. Pour la Cour, cela ne fait plus aucun doute : le Chevalier d’Eon est une femme.

La chevalière continuera pendant plus de 30 ans à porter des vêtements de femme, notamment des toilettes fournies par Marie-Antoinette elle-même. Destituée de ses fonctions de capitaine des dragons, la chevalière finira sa vie dans la misère, s’exposant en tant que saltimbanque ou phénomène de foire. Deux jours après sa mort, la vieille femme est autopsiée. Coup de théâtre : le chirurgien chargé de l’autopsie déclare officiellement que le corps décédé comporte tout ce qu’il y avait de plus masculin. Le Chevalier d’Eon était bien un homme. Mais derrière cette affirmation se cache le mystère d’un homme qui, pendant plus de 30 ans, a vécu comme une femme. Un secret que seul Louis XVI pourrait résoudre…

 119977699427.jpg

5 commentaires à “Le chevalier d’Eon”


  1. 0 sandrasbz 25 août 2010 à

    Bonjour Béa,

    Je dirais que le destin l’a bien vengé… Louis XVI ne l’a pas emporté au paradis ! En somme c’était un précurseur. Aujourd’hui, un homme habillé en femme ça ne fait pas frémir grand monde !
    Je te fais de gros gros bisous et je te souhaite une belle journée,

    Sandra

  2. 1 Eric 25 août 2010 à

    ça me rappelle Lady Oscar ! un dessin animé !
    j’avais adoré l’histoire !

    bisous
    ———–
    je ne connais pas lady Oscar …
    bisous
    :-)

  3. 2 linacarmen 25 août 2010 à

    Bonjour Bea !
    ben, c’était un travesti, tout simplement. Peut-être un homesexuel d’ailleurs. Il n’y a pas de mystère là dedans !
    Bonne journée.
    Lina

  4. 3 ALAIN 25 août 2010 à

    Il s’est travesti pour la bonne cause: l’espionnage !
    ARSENE GRISALI
    —————-
    c’est ce que je dirai !
    bisous à toi
    béa

  5. 4 vertjean 29 août 2010 à

    il leur a fallu une autopsie pour dire que c’était un garçon
    alors qu’il fallait juste levé sa jupe ! ah les scientifiques !

    j’aime bien c’est anecdote de l’histoire, qui sont rarement conté dans les livres d’histoires

Laisser un commentaire


août 2010
L Ma Me J V S D
« juil   sept »
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031  

Categories

Derniers commentaires

  • Album : Alaska
    <b>img0314.jpg</b> <br />

Visiteurs

Il y a 1 visiteur en ligne

Auteur : Beatrice

Auteur : Beatrice

MERCI DE VOTRE VISITE

Vous devez être connecté à votre compte pour me contacter


shimacreations |
Mes Passions |
الهـ... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | galerie de peinture marc
| scratch.
| perles de la pensée