• Accueil
  • > Archives pour le Vendredi 7 mai 2010

Archives pour 7 mai, 2010

C’est la pause

bwe.jpgpapillongif023.gif

si possible…, sinon je vous prête mon parapluie !

090609073932628065.gif

Amusez vous bien…

artsgif069.gif

05.gifartsgif151.gif

Bonne journée !

cliquez sur ce lien pour visionner la vidéo

Histoire de pâtes

Qui est l’inventeur des pâtes ? L’orient ou l’occident, la chine ou l’Italie ?, Ni l’un ni l’autre : l’origine des pâtes remonte très profondément aux sources l’histoire de l’humanité, au début du néolitique, lorsque les chasseurs-cueilleurs apprennent à maîtriser leurs ressources en cultivant les graminées et en domestiquant les animaux. Depuis cette époque charnière le blé est indissociablement lié à l’histoire des pâtes. Se transmettent dès lors sans fin la mouture du blé, la confection de la pâte avec de l’eau, les techniques de cuisson sur des pierres brûlantes.  Quelques mille années avant J.-C. nous savons que les Grecs et peulpes du moyen-orient produisaient et consommaient des pâtes. Le grec «laganon» signifie un morceau de pâte découpé en bandes. De cette expression dérive aussi le «laganum» cité par Cicéron et plus tard par Apicius. Ce terme qui désigne un mode de préparation faisant alterner des couches de lagane avec de la viande est à l’origine des célèbres lasagnesLes nomades de la péninsule arabique et de l’afrique du nord, qui ne disposaient pas d’assez d’eau pour préparer des pâtes chaque jour furent sans doute à l’origine de la dessication des pâtes à fin de conservation. Ces nomades inventèrent le calibrage en petit tube de pâtes qui accèlérait le processus de séchage. Ibran al Mibrad, au onzieme siecle, parle de la «rista» : des macaroni mélangé aux lentilles, un plat qui se consomme encore de nos jours au moyen-orient. 

Le savoir nécessaire à la production des pâtes sèches a été introduit à Palerme entre le IXème et le XIème siècle pendant la domination arabe. Au moyen age, la Sicile était déjà célèbre pour la production de ses pâtes. Le géographe arabe Al-Idrisi affirme dans ses ouvrages qu’à Trabia : « on fabrique des pâtes en abondance, en forme de fils, appelées triyan qui s’exportent un peu partout, en Calabre, et dans de nombreux pays musulmans et chrétiens, par bateaux aussi ». Cette tradition s’est perpétuée jusqu’à nous et les siciliens mangent toujours «la tria bastarda», «les vermicelles de tria» et «les ciceri e tria».

A cette époque la Ligurie se spécialise aussi dans la fabrication et l’exportation de pâtes. A Naples, plus précisément à Gragnano, les sources nombreuses furent à l’origine de la création d’un grand nombre de moulins, puis à la renaissance, de nombreuses maisons spécialisées dans la fabrication de pâtes.  De la fin du moyen-âge jusqu’à la fin du XVIIIème siècle, les macaroni sont le plat emblématique des Napolitains. Ces pâtes italiennes célèbres en Europe, sont associés étroitement à Pulcinella, célèbre masque de Naples dont l’humeur est placée sous le signe de la faim et dont la quête se résume à un énorme plat de macaroni. 

gifchien.gif



mai 2010
L Ma Me J V S D
« avr   juin »
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31  

Categories

Derniers commentaires

  • Album : Alaska
    <b>img0314.jpg</b> <br />

Visiteurs

Il y a 2 visiteurs en ligne

Auteur : Beatrice

Auteur : Beatrice

MERCI DE VOTRE VISITE

Vous devez être connecté à votre compte pour me contacter


shimacreations |
Mes Passions |
الهـ... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | galerie de peinture marc
| scratch.
| perles de la pensée