• Accueil
  • > Archives pour le Mercredi 21 avril 2010

Archives pour 21 avril, 2010

Bon mercredi !

eruption.jpg

Le python et la tortue – Conte Congolain

2b59ad2c87080ebd3ba1ada1aff23e03.png

 Un jour, Python eut envie d’avaler la chair tendre d’une tortue. Il envoya alors un message à sa tante tortue, dans lequel il lui demanda de faire une provision suffisante de vin de palme dont il était friand. Fidèle au message, Tortue fit consciencieusement son travail et amassa une quantité abondante de vin de palme. Le jour du festin, Python se rendit chez sa tante Tortue et tous deux se mirent à siroter un vin de palme d’excellente qualité. - Oh ! Je te remercie, tante Tortue, pour avoir répondu favorablement à ma demande, dit Python. - Buvons, petit-neveu ! Ne perdons pas un seul moment sans lever nos verres. Les deux parents se mirent à boire, à boire et à boire. La terre semblait tourner devant eux et les arbres danser. Pris de fatigue, ils se reposèrent à l’ombre d’un palétuvier et s’endormirent. Tortue se retira dans sa carapace, ignorant le danger qu’elle encourait. Profitant de cette occasion, Python bondit sur elle et l’avala d’un seul trait. Soudain, Tortue sortit de sa carapace, à moitié étouffée. - Où suis-je ? dit-elle, toute inquiète. Ah, le vilain serpent ! Il m’a avalée pendant mon sommeil. Eh bien, il payera cher son audace ! Ce disant, elle mit ses griffes sur les parois de l’intestin du serpent, puis sur son estomac. - Aïe ! Aïe ! gémit Python qui rampait difficilement. Arrivé chez lui, il demanda à sa femme de préparer un grand feu pour qu’il se réchauffe. - Aïe ! Aïe ! fit-il en se tordant de douleur. - Qu’as-tu ? Pourquoi gémis-tu ? demanda sa femme. - J’ai trop bu et j’ai mal au ventre. Aïe ! Je veux mourir. Sauvez-moi ! dit le serpent en versant des larmes. Sans attendre, son épouse courut chercher un sorcier. Malgré les nombreux soins qu’il prodigua à Python, il ne réussit guère à le guérir. Ce fut une succession de féticheurs et aucun d’eux ne réussit à le guérir. Python gémissait, hurlait de douleur quand Tortue le mordait et le griffait. Il vivait ses dernières heures, agonisant : - Va appeler mon oncle Milan. Peut-être réussira-t-il à me guérir.  Alerté par Mme Python, Milan arriva sur les lieux, muni d’un gros sac de plantes médicinales ; il sortit une bouteille de vomitif et se mit à chanter et à danser. «  Ô oncle rampe prestement Le serpent n’avale pas la tortue. Et toi et toi ? Tante Tortue réveille-toi Regarde, je danse honnêtement. Le serpent n’avale pas la tortue. »  Tout en chantant, Milan exécutait une danse endiablée, tournait en rond sur un seul pied, faisait des mouvements de hanches, s’arrêtait au milieu du public et frappait dans ses mains. Puis, saisissant la bouteille, il fit boire le vomitif à Python puis entonna : Lou ouidi oua yayé ! Oh! Oh ! Meka nouana ! Oh ! Oh ! Vous avez entendu ! Oh !Oh ! Mes médicaments agissent ! Oh ! Oh !  La Tortue fut basculée, entraînée par le médicament vers l’œsophage. Un grand hoquet expédia le vomitif et la Tortue hors du ventre du serpent. Milan frappa sa poitrine pour vanter l’efficacité de ses plantes médicinales.   C’est donc depuis ce jour que les serpents ont renoncé à manger les tortues.  serpant027.gif



avril 2010
L Ma Me J V S D
« mar   mai »
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930  

Categories

Derniers commentaires

  • Album : Alaska
    <b>img0314.jpg</b> <br />

Visiteurs

Il y a 2 visiteurs en ligne

Auteur : Beatrice

Auteur : Beatrice

MERCI DE VOTRE VISITE

Vous devez être connecté à votre compte pour me contacter


shimacreations |
Mes Passions |
الهـ... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | galerie de peinture marc
| scratch.
| perles de la pensée